Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


jeudi 1 août 2013

Ma Petite Sœur, mon amie


J’ai rencontré ma Petite Sœur Lindsay pour la première fois en 2002, alors qu’elle avait 12 ans. J’avais 31 ans et j’étais célibataire, je vivais dans un condo à Mississauga en Ontario. Je voulais quelque chose de spécial dans ma vie, avoir la chance de « redonner » et faire une différence. J’ai contacté les Grands Frères Grandes Sœurs de Mississauga après avoir vu une publicité sur le bord de la route. Cette décision a changé ma vie.

Quand j’ai rencontré Lindsay, elle était très timide et introvertie. Les six à huit premiers mois, c’est à peine si elle parlait. Quand je lui posais des questions, ses réponses étaient brèves, et elle donnait rarement son opinion. Avec le temps, cependant, avec le soutien de sa mère et des Grands Frères Grandes Sœurs, nous nous sommes liées d’une profonde amitié basée sur la confiance et l’acceptation. Nous passions toutes nos fins de semaine à cuisiner des gâteries, à grignoter du maïs soufflé au cinéma, à faire du lèche-vitrine au centre commercial, à jouer à des jeux sur la table dans ma cuisine, à faire du patin à roues alignées sur le bord du lac à Mississauga, à partager des repas et à nous amuser. Nous étions très reconnaissantes de recevoir des billets pour le spectacle de Bon Jovi et pour les Raptors de Toronto, généreusement offerts par les Grands Frères Grandes Sœurs.

J’ai regardé avec fierté Lindsay grandir et s’épanouir pour devenir une magnifique jeune femme intelligente et indépendante, sociale, articulée, en mesure de prendre ses propres décisions. Grâce aux encouragements de sa mère, Lindsay est devenue meneuse de claques à l’école secondaire, et a continué d’élargir son cercle social et de diversifier ses expériences. Même après avoir obtenu son diplôme, elle est retournée à l’école pour entraîner de jeunes meneuses.

Même si notre temps ensemble avec les Grands Frères Grandes Sœurs a pris fin quand Lindsay a eu 18 ans, notre amitié ne s’est pas arrêtée là. En 2008, mis à part ma première demoiselle d’honneur, Lindsay était la seule autre demoiselle d’honneur à mon mariage. J’étais très honorée de l’avoir à mes côtés ce jour-là. Après tout, elle avait été une immense présence dans ma vie. Au cours des années qui ont suivi, nous avons continué à nous envoyer des messages textes et à nous voir quand nos horaires chargés nous le permettent. Je me rappelle encore avec émotion le jour où elle a tenu dans ses bras mon petit garçon pour la première fois. L’été dernier, Lindsay, son copain et sa mère ont assisté à presque toutes les parties de soccer de mon fils. Mon fils de trois ans sourit de bonheur quand Lindsay passe nous rendre visite ou vient le garder.

Lindsay a été ma petite sœur pendant cinq ans, et elle est sincèrement une jeune femme et une amie remarquable, et elle fait partie de ma famille. Je suis si heureuse d’avoir pris la décision de contacter les Grands Frères Grandes Sœurs. Merci!

Tracey


Aucun commentaire:

Publier un commentaire