Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


lundi 16 septembre 2013

Et nous y voici...nous avons 100 ans.


« L’âge ne diminue pas l’immense déception de voir une boule de crème glacée tombée de son cornet ». -Jim Fiebig

Tellement de choses se sont produites en 100 ans. Le monde d’aujourd’hui est pratiquement méconnaissable par rapport à celui de 1913, et par rapport au monde qui a vu grandir le mouvement des Grands Frères Grandes au Canada. Le monde d’aujourd’hui est davantage connecté, tout évolue plus rapidement. Les besoins des enfants semblent tellement plus complexes.

Et nous y voici, nous avons 100 ans.

Comment peut-on être vieux et jeune à la fois? Peu d’organismes ont la réputation et le respect qui accompagnent 100 ans de services exceptionnels prodigués aux enfants et aux familles. Dans des centaines de communautés canadiennes, le personnel et les bénévoles ont changé la trajectoire de la vie des jeunes. La pertinence des programmes de mentorat que les agences des Grands Frères Grandes Sœurs offrent n’est aucunement remise en question. Il est toutefois plus difficile pour les institutions établies d’évoluer de façon continue et significative pour rester dans l’air du temps.


Peut-être qu’il n’est pas vraiment nécessaire de changer l’essence du mentorat. Guy Laliberté, qui a fondé le Cirque du Soleil, a dit : « Nous n’avons pas réinventé le cirque. Nous l’avons présenté d’une manière beaucoup plus moderne ».

Bien que notre « cause » soit centenaire, le mouvement des Grands Frères Grandes Sœurs est celui d’une jeune personne. En effet, l’âge moyen des bénévoles dans les programmes de mentorat dans la communauté était (au moment de notre petit sondage) de 26,1 ans. De plus, 75,5 % de tous les bénévoles impliqués au sein du mouvement sont âgés de moins de 30 ans. Lorsque l’on prend en compte les mentors adolescents impliqués au sein des programmes à l’école, l’âge moyen des bénévoles impliqués dans les programmes sur le terrain est de 21,5 ans.

Le processus de modernisation de la présentation… c’est-à-dire développer de nouveaux programmes significatifs tout en gardant l’essence de la qualité du mentorat… est bien enclenché. Grands Frères Grandes Sœurs continuera d’équilibrer les merveilleux avantages qui viennent avec l’âge – l’expérience, la sagesse, les connaissances – à ceux de la jeunesse – l’énergie, la vitalité, l’enthousiasme – pour créer une organisation fébrile qui amorce son second centenaire de services avec un cornet de crème glacée à deux boules.

Bruce MacDonald
Président-directeur général
Les Grands Frères Grandes Soeurs du Canada

Aucun commentaire:

Publier un commentaire