Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


jeudi 3 octobre 2013

L’expérience d’un Grand Frère


Je suis devenu un Grand Frère il y a huit ans. Ce n'était pas nécessairement prévu, mais les circonstances m’ont mené dans cette voie. Mon intérêt à mentorer une jeune personne s’est développé alors que mon propre enfant devenait plus indépendant et que le nid familial commençait à se vider. Mon plan était de devenir Grand Frère lorsque mon rythme de vie aurait ralenti, probablement à la retraite. La cadence n’a toujours pas ralenti, mais j’ai un Petit Frère et je ne voudrais pas que ce soit autrement. Mon Petit Frère n’est plus petit. Il a maintenant vingt-et-un ans et mesure six pieds quatre. Nous sommes encore amis, et nous nous voyons régulièrement. C’est merveilleux de voir sa vie se dérouler aussi positivement maintenant qu’il est un jeune homme.

Quand je l’ai rencontré, il était à peine un adolescent. C’est une période critique dans le développement de tous les enfants. Si vous êtes prêt à offrir un peu de votre temps libre, une influence positive et une oreille attentive, vous pouvez considérablement aider un adolescent à faire la transition vers l’âge adulte. C’est triste qu’il y ait seulement une faible probabilité qu’un Petit âgé de plus de 12 ans soit jumelé à un Grand. Si seulement tout le monde connaissait les joies de tisser une relation d’amitié avec un jeune adulte. Très peu d’expériences dans la vie permettent de recevoir davantage que l’on investit. Passer du temps avec quelqu’un qui est motivé à apprendre de nous et qui apprécie notre compagnie est une expérience unique.

Pour être un bon Grand Frère, vous n’avez pas à constamment faire des activités excitantes chaque fois que vous passez du temps avec votre Petit. Mais vous devez être fiable et bien préparé à partager la sagesse que vous avez acquise au cours de votre vie. L’autre exigence clé est d’écouter sans juger et donner des conseils sans intimider, en offrant plutôt une approche alternative.

Que vous décidiez de mentorer un Petit plus jeune ou plus âgé, je suis certain que vous ne le regretterez pas. Passer du temps avec les jeunes aide à rester jeunes et avoir une mentalité toujours d’actualité.

Si vous envisagez de devenir Grand Frère ou une Grande Sœur, mais que vous attendez le bon moment, contactez les Grands Frères Grandes Frères pour savoir de quelle manière vous pouvez faire une différence. N’y réfléchissez pas trop longtemps, car il y a une longue liste de jeunes qui attendent que quelqu’un comme vous entre dans leur vie.

Ron Takacs
Grand Frère

Aucun commentaire:

Publier un commentaire