Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


mercredi 9 octobre 2013

Sans sucre s.v.p.!


Chaque jour nous entendons parler de nouvelles recherches portant sur les aliments sains et ceux qui ne le sont pas. Il peut s’agir d’une surabondance d’information pour la plupart d’entre nous.

Les aliments que nous consommons sont remplis de pesticides, d’agents de conservation et d’additifs et les étiquettes peuvent porter à confusion. Il devient un véritable casse-tête de séparer le vrai du faux.

Une petite modification, comme substituer le sucre raffiné par du sucre naturel, peut avoir un grand impact sur notre santé. Nous sommes tellement habitués de chercher le sucre en nous versant un café ou un thé le matin ou de s’acheter une boisson gazeuse qui contient près de notre apport quotidien en sucre, que nous oublions la répercussion que cela peut avoir sur notre santé immédiate et future.

Le sucre à lui seul a été lié à de nombreux problèmes de santé de l’obésité, à la carie dentaire et l’hyperactivité. En 2004, en moyenne, les Canadiens ont consommé 110,0 grammes de sucre par jour, l’équivalent de 26 cuillères à thé; ce qui correspond à 21,4 % de leur apport calorique journalier. Cela semble beaucoup? En effet, c’est beaucoup!
Jetons un coup d’œil à ces succédanés du sucre naturels peu dispendieux

Stévia

Il s’agit d’une herbe indigène en Amérique du Sud utilisée comme édulcorant depuis des siècles en Amérique du Sud et au Japon. Elle est tellement répandue qu’avant que Coca Cola ne décide de standardiser sa recette, la stévia était utilisée dans le Coke diète au Japon.
La stévia ne contient ni calorie ni glucide et a un indice glycémique de zéro, ce qui en fait une excellente alternative naturelle au sucre et aux édulcorants chimiques. La stévia peut être utilisée comme édulcorant dans les breuvages et comme ingrédients de recettes.

Miel

Plus sucré que le sucre blanc, optez pour des miels produits localement afin de maximiser les avantages nutritifs. Riche en vitamines, le miel a pour effet de réduire les répercussions sur les maladies du cœur, réduire les ulcères et autres troubles gastro-intestinaux, de régulariser le taux de glycémie et de soulager les blessures et les brûlures.

Le miel contient plus de calories que le sucre ordinaire, mais, comme il est plus sucré, il en faut moins.

Vous pouvez en ajouter pour sucrer vos boissons et vos recettes. Le vaste éventail de miels à votre disposition vous donne également plusieurs options pour varier la saveur de vos recettes.

Sucre de noix de coco

Le sucre de noix de coco, issu de la sève des fleurs de cocotier, est un édulcorant biologique, viable naturel qui a démontré des résultats remarquables pour les gens souffrant d’affections ou de maladies chroniques comme le diabète, le calcul biliaire, le cancer, la cardiopathie ou l’obésité. Extrêmement nutritif, ce sucre à faible indice glycémique est rempli de vitamines, de minéraux et d’acides aminés.

Le sucre de noix de coco est à peine transformé, non blanchi et ne contient pas d’agent de conservation. Il s’utilise en boulangerie, en cuisson et pour sucrer les boissons chaudes.

La stévia, le miel et le sucre de noix de coco ont tous un indice glycémique faible, ne présentent aucun effet secondaire néfaste et sont tous les trois des substituts naturels permettant de réduire votre apport quotidien de sucre.

Jamie Oliver a déjà dit : « Nous devons nous assurer que tous les enfants ont la possibilité d’apprendre à propos des aliments et les bonnes habitudes alimentaires pendant qu’ils sont encore jeunes afin d’être renseignés à vie ».
--
À travers divers programmes de mentorat des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada, nous sensibilisons de jeunes garçons et filles partout au Canada à propos de l’importance d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Cliquez ici pour consulter une liste de nos programmes de mentorat >

Aucun commentaire:

Publier un commentaire