Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


mercredi 9 juillet 2014

Une amitié de plus de quatre décennies


Par Omer J. Foisy

L’année : 1971. Le lieu : mon salon de coiffure dans la petite ville de Thamesford, en Ontario, à environ 20 kilomètres à l’est de London. Par un après-midi ensoleillé où j’étais assis tranquillement en lisant le journal. Un homme se gare devant ma boutique. Il entre et je l’accueille. Il s’assoit et je lui coupe les cheveux. Il me pose quelques questions et les 20 minutes suivantes s’écoulent. Il paye et part. Environ deux semaines passent et cet homme revient. Cette fois, il poursuit un objectif. Il me demande si j’ai déjà envisagé de devenir un Grand Frère. Je lui réponds que je vais y réfléchir et nous en restons là. Il part.

Mon Petit Frère, Jimmy, et moi avons été jumelés le 8 mars 1971. Je ne peux vous exprimer, à quel point cette relation est lourde de sens pour moi. Voyez-vous, ma femme et moi avons eu cinq filles au cours de notre union. À ce moment, nous avions deux filles. Jimmy a commencé à faire partie de la famille tout comme sa famille. Jimmy a deux sœurs et un frère plus âgés.

En 1972, j’étais très impliqué; je faisais partie du conseil d'administration des directeurs. Jimmy et moi partagions plusieurs heures ensemble chez lui, à jouer aux échecs, un jeu qu’il m’a enseigné. En quarante ans, je n’ai gagné aucune partie contre lui. Il a passé de nombreuses heures avec notre famille, nous sommes même allés camper dans les parcs au nord de l’Ontario. Nous avons assisté à plusieurs parties de hockey à notre aréna préféré, le Maple Leaf Gardens. Nous avons également assisté à une partie de football des Tiger-Cats et fait plusieurs excursions de pêche. Nous avons formé une famille très proche et nous le resterons toujours. Nous avons traversé des moments tristes comme le décès de la mère de Jimmy et celui de mon père, mais nous avons eu plusieurs (mais vraiment beaucoup) bons moments! Les visites au chalet de l’ainée de ses sœurs à Port Stanley avec sa famille. Nous avons toujours aimé jouer au golf ensemble en compagnie de son frère et de son fils, Steven. Steven est également notre filleul. Ils m’appellent « le Parrain ». Quel honneur ce fut d’avoir connu une famille si fantastique pendant une si longue période.

Nous pouvons être fiers de dire qu’il n’y a jamais eu de querelles entre nous. Ma vie en tant que Grand Frère a tissé des liens serrés dans notre famille, et aujourd'hui, nous apprécions encore notre amitié durable.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire