Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


lundi 26 janvier 2015

Il est temps de faire plus que seulement PARLER de santé mentale

Si vous êtes parent, vous savez donc ce qu’avoir un enfant malade signifie. Et vous êtes passé par cette période d’anxiété où vous devez appeler le médecin ou aller à la clinique…

Mais qu’en est-il si vous croyez que quelque chose ne va pas sans toutefois être physique? Qu’en est-il s’ils ne sont tout simplement pas eux-mêmes, qu’ils semblent avoir de la difficulté à faire face aux situations ou qu’ils ne s’entendent pas avec les autres enfants? Parfois un problème de santé mentale peut passer pour une mauvaise conduite ou une « phase ».

À quel moment faut-il demander de l’aide et vers qui se tourner?

Je suis de tout cœur avec les parents aux prises avec ce dilemme. Oui, il est important de continuer d’accroître la sensibilisation à l’égard des problèmes de santé mentale et de les prendre tout aussi au sérieux que les problèmes de santé physique, mais le temps est également venu d’arrêter de PARLER et de commencer à AGIR!

L'Organisation mondiale de la santé définit la santé mentale en tant qu'état de bien-être dans lequel un individu réalise ses propres capacités, peut faire face aux tensions ordinaires de la vie, accomplir un travail productif et est capable de contribuer à sa communauté.

Imaginez l’impact sur l’économie et la société dans son ensemble si nous ne réglons pas les problèmes de santé mentale et n’en faisons pas une priorité.

Promouvoir la santé mentale dépend dans une grande mesure d’une variété de stratégies qui recoupent tous les secteurs de vos communautés; de l’intervention auprès des jeunes enfants; au soutien envers les enfants et les jeunes; à l’autonomisation des femmes et des programmes ciblant les groupes de personnes vulnérables, entre autres.

Continuons d’en PARLER, mais AGISSONS aussi! Publier un message sur Twitter n’est pas suffisant. Il faut soutenir et investir dans des programmes comme celui du mentorat. Des études portant sur le sujet ont démontré que le mentorat favorise la santé mentale chez les enfants et jeunes et se poursuit même tout au long de l'âge adulte.

Pour en savoir davantage sur les façons d’aider et d’investir dans la cause du mentorat : www.grandsfreresgrandessoeurs.ca

Aucun commentaire:

Publier un commentaire