Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


lundi 15 juin 2015

Ce qu’ont signifié les Grands Frères pour moi?

par Brian Weller

Les Grands Frères sont entrés dans ma vie l’année de mes 13 ans, un an après le décès de mon père, un ancien policier de Toronto. C’est à ce moment-là que j’ai rencontré mon Grand Frère, Wayne. Parmi nos moments les plus mémorables ensemble, il y a les courses de stock-cars au circuit Pinecrest et à d’autres circuits, dont les fois où nous avons pu passer du temps aux puits de ravitaillement après les courses en compagnie de pilotes qu’il connaissait. Il y a aussi eu les visites des membres de sa famille proche qui m’ont toujours donné l’impression d’être chez moi.

Avoir un Grand Frère a été une expérience tellement positive pour moi qu’à 21 ans, je suis moi aussi devenu Grand Frère de deux garçons de Toronto orphelins de père et je me suis joint à l’équipe de hockey des Grands Frères de Toronto.

Pendant un certain temps, Wayne et moi avons assisté ensemble à des réunions d’orientation où nous devions présenter l’agence à de potentiels Grands Frères. Au début des années 70, j’ai déménagé avec ma jeune famille et je suis devenu bénévole pour les Grands Frères d’Oshawa/Whitby. Jean dirigeait l’agence à cette époque et c’est durant cette période que nous avons mis sur pied l’équipe de hockey des Grands Frères afin de jouer dans la ligue masculine locale de Durham. Notre équipe qui comptait d’anciennes étoiles de la LNH comme Ron Ellis et Dick Duff, jouait également un match de bienfaisance une fois par année à l’auditorium Civic contre Dave Duval et les CFTO Bassett Hounds. Et la foule participait au financement de l’équipement pour nos Petits Frères dans le besoin.

Je connais Wayne depuis quarante-neuf ans et notre amitié se poursuit, encore aujourd’hui, même si les choses ont bien changé. Maintenant c’est moi qui vais le chercher pour l’emmener à des événements qu’il aime, comme assister au spectacle de LeAnn Rimes au Massey Hall ou Merle Haggard au Casino Rama. Wayne et son épouse, Marie, ont lié des liens d’amitié avec la famille de ma femme et sont invités aux fêtes de famille. Vous récoltez ce que vous semez! Wayne a été mon garçon d’honneur lors de mon mariage il y a quarante ans, et nous entretenons encore des contacts réguliers. Pour paraphraser : « Un cœur n’est pas connu pour la quantité d’amour qu’il a, mais plutôt à quel point vous êtes aimé des autres ».

Aujourd'hui, je suis semi-retraité d’une entreprise de fabrication prospère de la région de York que mon fils dirige maintenant. Ma femme et moi avons quatre enfants et quatre petits-enfants. Wayne et Marie ont ouvert leur cœur à un jeune de 13 ans blessé il y a de nombreuses années et pour cela, je serai toujours reconnaissant.

La magie s’opère lorsqu’un adulte attentionné se penche pour aider un jeune dans le besoin! Chaque garçon sans père a besoin d’un Grand Frère et chaque fille sans mère mérite une Grande Sœur avec qui passer du temps, parler ou se confier. Des courses de caisses à savon à l’événement annuel Aux quilles pour les enfants, l’accent est toujours mis sur l’enfant! Le bénévolat fait une grande différence dans la vie de chacun.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire